Le guide du compost en appartement

Adopter un mode de vie éco-friendly en appartement, mission possible !

Avec le compost en appartement, vous apprenez à recycler vos déchets organiques et vous passionnez vos enfants avec le cycle de matière.

Il est possible d’acheter un composteur ou un lombricomposteur. Mais quoi de plus amusant que de le fabriquer ensemble lors d’une activité écologique en famille ?

Qu’est-ce que le compost d’appartement ?

Définition : le compost

En anglais, compost signifie “engrais composé”.

Le compost est un engrais naturel composé d’un mélange de déchets organiques et de terre. C’est grâce à l’action des micro-organismes présents dans vos déchets organiques que le compost se décompose et se transforme en un fertilisant 100% naturel !

Ce substrat est un engrais très riche pour vos plantes, votre terre de jardin ou votre potager.

Le compost d’appartement est aussi appelé compost de balcon. Il s’adapte aux appartements de ville et peut être placé sur votre balcon ou au bord d’une fenêtre. Vous n’avez pas de balcon ? Placez votre compost en guise de jardinière !

Pourquoi composter ?

  1. Vous réduisez vos déchets :  vos déchets de cuisine sont jetés dans votre compost pour se recycler naturellement et être ré-utilisés.
  1. Vous avez accès à un engrais biologique extrêmement riche et 100% naturel. Le compost vous donnera également ce qu’on appelle “thé de compost”, idéal pour fertiliser vos plantes.
  1. Vous faites des économies : plus besoin d’acheter des engrais ou des fertilisateurs pour vos plantes ou votre jardin. Votre terre de compost est beaucoup plus efficace et entièrement gratuite !
  1. Vous fascinez les plus jeunes avec le cycle de la matière !
  1. Votre compost d’appartement prend très peu de place. Il tient facilement sur votre balcon ou sur votre jardinière.
  1. Votre compost ne dégage aucune odeur !
Odeur composteur – Gilles Berdugo

Votre compost maison en 4 étapes

Le matériel nécessaire pour construire votre compost en famille

  • Un récipient avec des trous d’aération : un bac, un pot de fleur
  • Un couvercle adapté pour recouvrir votre bac
  • Un plateau ou une soucoupe à placer en dessous du récipient
  • Un peu de terre ou du terreau (à acheter en magasin ou à récupérer dans un jardin)
  • Du carton, du papier
  • Facultatif – quelques vers de terre (à acheter en magasin de jardinage)

1.    Construction de la structure de votre compost d’appartement

  • Si votre récipient n’est pas percé, faites quelques trous dans le fond à l’aide d’une perceuse. Les trous permettent d’oxygéner les verres de terre, mais aussi de drainer l’eau contenu dans vos déchets, le fameux thé de compost !
  • Placez la soucoupe ou le plateau sous votre récipient. Vous pourrez y récupérer le thé de compost, une substance très riche pour arroser vos plantes.
  • Posez le couvercle sur votre récipient. Il doit être de la même taille. Attention, votre compost devra toujours être recouvert ! 

2.    Préparation de votre bac à compost

Avant de commencer à déposer vos déchets, vous allez devoir préparer le terrain.  Pour cela :

  • Déposez au fond du bac des morceaux de cartons, préalablement mouillés.
  • Y rajouter un peu de terre ou de terreau.

Étape optionnelle : du compost au lombricompost

Cette étape est très appréciée des plus jeunes : l’insertion de vers de terre dans votre compost. Les vers de terre accélèrent la décomposition des déchets, de plusieurs mois à quelques semaines.

3.    Déposez vos déchets

Bravo ! Votre compost est prêt à utilisation. Vous pouvez désormais y déposer vos déchets organiques. À chaque fois que vous ajoutez des déchets, recouvrez-les de papier ou de carton mouillé.  En effet, ces matières sont riches en carbone. Elles réchauffent et accélèrent la décomposition de vos déchets verts, riches en azote.

Et pour un bon compost, rien de tel qu’un équilibre entre les matières azotées et les matières carbonées.

Aussi, plus vos déchets seront de petites tailles, plus le processus de décomposition sera rapide.

4. Remuez votre compost !

Si vous avez opté pour l’option lombricompostage, pas besoin de remuer !

Si vous préférez vous passer de l’aide des asticots, remuez votre compost toutes les semaines.

À qui le tour de remuer le compost ? Chaque enfant aura pour mission de remuer le compost. En général, les enfants adorent toucher à la terre et se sentir en charge d’une tâche importante !

5. Utilisez le compost pour vos plantes

Après quelques mois, votre compost est prêt à être utilisé ! Vous pouvez l’utiliser comme engrais pour fertiliser vos plantes ou dans votre potager.

Que mettre dans votre compost ?

Les déchets organiques bienvenus dans votre compost

Vous pouvez mettre dans votre compost :

  • Vos déchets végétaux : épluchures de légumes, trognons de pommes, peaux de bananes…
  • Les coquilles d’œuf
  • Les matières en carton
  • Le marc de café, le thé, les filtres à café usagés…

Fait amusant : Si vous jetez dans votre compost des graines de légumes, elles peuvent parfois prendre racine et pousser !

La proportion entre les deux types de déchets doit être relativement équilibrée, l’idéal étant de disposer de 40% de déchets verts et 60% de déchets bruns  – par Gilles Berdugo

À ne pas mettre dans votre compost

  • Les peaux d’agrumes, qui se décomposent très lentement
  • Vos restes de viande et de poissons. Non seulement ils se décomposent lentement, mais en plus ils dégagent des odeurs nauséabondes.
  • Les pelures d’oignons et d’ails…
  • Les épluchures de pomme de terre et de poire, qui contiennent parfois des substances toxiques.
  • Les mauvaises herbes et les plantes malades
  • Du plastique, du scotch ou tout autre matière non-organique !

Accélérateur de compost : le purin d’ortie

Tout comme les vers de terre, vous pouvez ajouter du purin d’ortie à votre compost.
Riche en azote, le purin d’ortie est utilisé comme fertilisant et enrichira votre terre de compost. Arrosez votre compost avec un peu de purin d’ortie au début de l’été.

Le compost en appartement est essentiel lorsqu’on souhaite commencer à adopter une attitude écologique et zéro-déchet. Et pour comprendre comment poussent les légumes, rien de tel que le potager maison. La terre de compost sera alors une alliée de taille !

Sources d’informations

https://compost.ooreka.fr/astuce/voir/135754/le-point-sur-les-amis-et-ennemis-du-compost

Publié par Gilles Berdugo

Je m'appelle Gilles Berdugo, je suis un amoureux de la nature et un écolo.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :